top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurPascal André

La Fondation aux côtés des thanadoulas

Pour de nombreuses personnes, le terme « doula » se réfère à l’accouchement, mais il peut être aussi associé à la fin de vie et au deuil. Les thanadoulas – ou doulas de fin de vie – sont des professionnelles qui accompagnent les mourants et leurs proches dans cette dernière grande étape de la vie. La Fondation Ginette Louviaux a décidé de les aider à se constituer en asbl et à se faire connaître du grand public. Grâce à son soutien financier et logistique, elles ont pu créer leur site Internet, imprimer leurs premiers flyers et être présentes au 8e Colloque wallon des soins palliatifs. Le début d'un partenariat qui est appelé à se renforcer.


Photo : les thanadoulas belges, le jour de leur certification. Au centre : leur formatrice, Marie-Christine Laville.


Les soignants et les équipes de soins palliatifs font un travail extraordinaire, mais ont généralement peu de temps pour assurer une présence auprès de la personne en fin de vie, la préparer à la transition qui l'attend et soutenir les proches. Par leur disponibilité, les thanadoulas peuvent, en revanche, apporter ce soutien et accompagner le mourant dans cette dernière étape de vie.

Mais leur rôle ne se limite pas à cela. Les personnes souhaitant partager des questionnements par rapport à leur fin de vie, lointaine ou proche, à la mort ou au deuil peuvent aussi faire appel à une thanadoula. Certaines d'entre elles reçoivent en cabinet, d'autres organisent des groupes de parole et de soutien, qui peuvent prendre différentes formes : café-deuil, rando-deuil, carnet de deuil, etc.


Si ce métier vous intéresse, si vous cherchez quelqu'un pour accompagner un proche dans sa fin de vie ou si vous êtes vous-même confronté.e à un deuil, n'hésitez pas à consulter le site des thanadoulas (www.doulasdefindevie.be) et à prendre contact avec elles. Elles se feront un plaisir de répondre au mieux à vos besoins. Elles ne sont pas encore très nombreuses pour le moment, mais une quinzaine de femmes entameront prochainement leur formation et seront certifiées dans le courant de l'année 2024.


Photo : Stand des thanadoulas lors du 8e Colloque wallon des soins palliatifs.

43 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page