top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurPascal André

Un atelier sur l'approche narrative

Le 14 avril et le 7 juin 2023, des membres de l'équipe Domus - soignants comme bénévoles - ont pu participé à deux ateliers animés par Marion Faingnaert, Infirmière-psychothérapeute, spécialisée en soins continus et palliatifs. Durant ces deux jours, elle les a initiés à l'approche narrative, très utile dans l'accompagnement des personnes qui traversent un deuil ou une perte. La Fondation Ginette Louviaux est très heureuse d'avoir pu financer cette formation.




L’approche narrative, créée par Michael White et David Epston, deux travailleurs sociaux et thérapeutes australiens, considère que l’identité d’une personne est construite par ses relations et par les histoires racontées à son propos. Elle est fondée sur l’idée que les récits que nous produisons en permanence sur notre vie peuvent soit nous enfermer, soit nous libérer, et qu’il existe toujours une multiplicité de points de vue pour rendre compte d’une situation. On identifie l’histoire du problème et ses effets sur la vie de la personne, puis on engage la construction d’une histoire préférée qui conduit la personne loin de son histoire du problème. Grâce à cette nouvelle histoire les individus retrouvent une relation avec leurs rêves, leurs espoirs et leurs aspirations et retrouvent du pouvoir sur leur vie.


Appliquée, à ses débuts, au champ de la thérapie familiale, elle s'est par la suite étendue au traitement des traumatismes, des désordres alimentaires, de la schizophrénie, des dépendances, du deuil, de la violence conjugale.


Les deux journées d'atelier proposées par Marion Faingneart (photo) avaient pour thème la perte et le deuil, avec ces différentes questions en toile de fond : comment honorer le VIVANT de ce qui a été vécu, se vit encore et nous aide à nous projeter vers de nouveaux lendemains ? Comment préserver le lien avec nos défunts et ne pas oublier ? Comment trouver ce qui fait sens pour soi et pour l’autre ? Comme l'explique la formatrice, "chaque histoire de vie est singulière. Chaque récit contient ses pépites singulières et collectives qui contribuent à la solidité des liens. Ils nous enrichissent, nous construisent et ne meurent jamais." L'objectif de cet atelier était de donner quelques pistes pour mieux appréhender la posture narrative en tant que thérapeute, soignant.e ou accompagnant.e, celle qui permet à la personne de re- trouver son identité profonde, de se reconnecter à ce qui fait sens sur son chemin de transition. Il était animé de manière créative avec des exercices pratiques simplifiant la compréhension et l’utilisation des pratiques narratives dans cet univers spécifique.


Pour toute information et inscription veuillez vous adresser à Marion Faingnaert 0032/471.53.18.03, marion.faingnaert@gmail.com

34 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page